lombricompostage

Auteur  
# 13/01/2009 à 11:31 Jean-Paul Collaert
bonjour, je suis journaliste dans la presse jardin (la gazette des jardins principalement) et aussi auteur ou co-auteur de pas mal de livres (Purins d'ortie et compagnie, Compostons…). J'ai découvert votre reportage photo et vidéo sur votre lombricaisse et le trouve remarquable. Comme je suis en train de finir un livre sur ce sujet (aux éditions de Terran, qui a publié Purin), est-ce que vous me donnez l'autorisation d'utiliser ces images (ou d'autres de meilleure qualité que vous pourriez me faire parvenir). J'y ajouterai les légendes de votre cru, quelques commentaires et questions. Bien sûr, votre blog serait mentionné en bonne place. Je suis à votre disposition pour plus de renseignements.
# 13/04/2009 à 23:50 DAVID
Bonjour Denis,
Je suis comme beaucoup admirative de votre lombricompostière et de votre présentation très claire.
Je vais prochainement, participer à la foire bio de Colmar pour présenter la technique du lombricompostage au tant qu'écocitoyenne qui s'intéresse au devenir des déchets organiques de cuisine. J'ai entrepris cette démarche dans un souci de préservation de notre planète et d'économie pour les collectivités et les particuliers. Je ne vends rien.
Je pratique moi-même le lombricompostage d'une part avec le COW de « vers la terre » mais aussi avec des bacs semblables aux vôtres depuis environ un an.
Je suis à la recherche de lombricompostières bricolées à présenter lors cette foire en mai prochain (21 au 25 mai www.foireecobioalsace.fr). Habitant dans le 68, pourrais je envisager de vous faire venir pour présenter au grand public novice votre lombricompostière? Beaucoup de gens souhaitent voir en « vrai » les choses. C'est aussi l'occasion de discuter en direct de ses passions. Dites moi ce qu'il serait possible de faire.
Cordialement.
Pascale
# 08/07/2009 à 15:21 Isabelle Lamot
Bonjour

je lance un SOS. J'ai fabriqué un lombricomposteur selon vos plans.
Depuis le mois de février il est fonctionnement.
j'ai du jus ... c'est super !
Mais depuis environ un mois,j'ai de sacrés odeurs, genre bouse de vache, voir purin !!!! et des petites mouches blanches.
Mon lombri est dans mon garage en sous - sol, car j'habite dans un immeuble.Donc au noir et au frais.
est - ce normal ? Est - ce qu'il manque quelque chose ?
Est - ce qu'il va trouver un équilibre doucement?
Cordialement
isabelle
# 08/07/2009 à 17:00 Jean-Paul Collaert
bonjour, odeurs = problème
J'en sais quelque chose puisque je viens de vider entièrement une vermicaisse à étages qui tournait au liquide. Bilan : zéro ver survivant !
Mon diagnostic : classique, suralimentation à un moment donné, combiné à un excès de matériaux verts (épluchures).
Heureusement, ma 2e vermicaisse (un seul contenant, genre Ikea) va bien. Une fois que j'aurai tout nettoyé et laissé sécher au soleil, je reprendrai l'élevage en étant plus vigilant.
De toute façon, on a tout intérêt à rebrasser et aérer en ajoutant des matériaux plus secs (genre carton coupé en petits morceaux). Eisenia apprécie.
J'espère que ces quelques conseils vous auront aidée.
# 09/07/2009 à 17:38 Isabelle Lamot
Merci ...

Oui, j'ai mis beaucoup d'épluchures.
Mais je ne constate pas de mortalité chez vers. Il y a plein de BB
Je remue régulièrement, et dernièrement j'ai tout rassemblé dans une caisse. Ainsi il y a de la terre. Je vais ajouter du carton et on verra bien ... car je pars bientôt en vacances.
A bientôt
# 10/07/2009 à 09:00 Denis
Bonjour Isabelle (et Jean-Paul !)
Comme dit Jean-Paul ça arrive souvent quand on a donné beaucoup de matériaux verts.
Il y a un tassement qui se fait, une fermentation avec échauffement et plus d'oxygène. En général ça se produit au centre du bac et les vers ne sont plus qu'en périphérie.
Avec des bacs plutôt larges et peu profond le danger est moindre et ça se régule en général au bout de quelques jours, simplement en brassant un peu le tout.
Mais j'ai eu le cas avec un bac plus petit et plus haut (30x40 sur 20 de haut), et où les vers n'avaient pas d'autre niveau où se réfugier. La mortalité par asphyxie a commencé à être importante.
J'ai tout vidé dans une grande bassine, puis mélanger avec des morceaux de cartons et un peu de terreau plantes vertes.
La mortalité a cessé, plus d'odeurs au bout d'une semaine et au bout d'un mois des vers beaucoup plus gros que dans l'autre lombricomposteur (sans doute à cause du terreau...).
Pour info c'est arrivé dans un bac que je testais sans remuer du tout... J'ai l'impression qu'il vaut mieux brasser régulièrement tout ce qu'on peut, ça ne dérange pas les vers, améliore l'oxygénation et évite les tassements.
# 10/07/2009 à 15:09 Isabelle Lamot
Merci à vous tous ...

j'avais deux bacs en fonctionnement. j'ai tout rassemblé dans un même bac, mais j'ai laissé le bac vide au dessus du plein. Il y a quelques vers qui montent mais très peu.
Je pense que la presque terre du premier bac va aider au rééquilibrage de mon second bac. Je vais mettre du carton en petit bout et peut -être remettre un peu de terreau.
la suite dans trois semaines.
Bonnes vacances à ceux qui partent
et encore merci les conseils.
Isabelle

# 13/07/2009 à 08:32 Jean-Paul Collaert
ce petit mail pour confirmer l'intuition de Denis sur le brassage, qui ne gêne pas tant que cela les vers mais contribue à aérer et surtout à se rendre compte de l'état des lieux. Quant à la capacité de coloniser à nouveau l'espace, elle est phénoménale. En revanche, je suis plus circonspect sur l'intérêt du terreau : Eisenia ne fonctionne pas comme un lombric et ne mange pas de terre à proprement parler.
# 15/07/2009 à 09:14 Denis
Ils trouvent quand même beaucoup d'éléments nutritifs dans le terreau (terreau universel).
J'ai mis 50 cocons dans 2 boîtes à glace de 1 litre il y a 1 mois et demi.
Dans une je n'ai mis que des morceaux de carton, papier, et 2 feuilles de salade.
Dans l'autre 2 cm de terreau puis 2 feuilles de salade.
J'ai rajouté quelques déchets type petits morceaux de peau de banane et cerises après l'éclosion qui a commencé après 2 semaines.
Actuellement les vers qui se trouvaient dans le terreau sont 3 à 4 fois plus gros que les autres, qui sont en bonne santé mais plutôt filiformes... Ceux dans le terreau semblent également plus robustes.
Image

Image

J'attends encore 15 jours et je ferai un petit topo pour voir la quantité de vers nés de 50 cocons.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×