Protections de coudes

PROTECTIONS DE COUDES

Quand on chute en vélo couché à une certaine vitesse, cela se termine généralement en glissade sur le bitume.

L'ayant déjà expérimenté en été vêtu juste d'un T shirt, à une vitesse relativement modérée (environ 45 km/h), j'ai pu constater les dégâts que cela peut occasionner.

Quand on sait qu'on atteint fréquemment des vitesses de l'ordre de 80 km/h en montagne, je préfère essayer de protéger au minimum les coudes, qui sont les premiers à prendre en cas de glissade.

Les protections de type  roller ou VTT peuvent convenir, mais elles ont l'inconvénient d'être épaisses et chaudes.

Leur rôle devant être à mon avis plutôt de protéger contre l'abrasion que les chocs, j'ai fabriqué des coudières en cuir assez épais mais souple.

 

La réalisation est très simple.

2 rectangles de 20 cm x 30 cm (dimensions à adapter selon morphologie) découpés dans du cuir assez épais, j'ai utilisé un tablier de soudeur en croûte de cuir (environ 15 € dans les magasins de bricolage). Percer des trous de diamètre 4 mm, espacés de 4 cm, sur les 2 grands côtés.

2 lacets de longueur 2,00m

2 boucles de serrage

2 morceaux de mousse découpés dans du matelas de gymnastique

 

 Image Hosted by ImageShack.us  Image Hosted by ImageShack.us

 

J'utilise ces protections depuis plusieurs mois mais n'ai pas encore eu à tester leur efficacité réelle... (je ne tiens pas à le faire !)

Elles sont lavables et sans problème au niveau confort, un peu comme le casque auquel on s'habitue très vite et dont on ne peut plus se passer par la suite. Elles ne sont pas épaisses, on peut donc mettre les vêtements style coupe vent par dessus.

 Image Hosted by ImageShack.us  Image Hosted by ImageShack.us

Le seul souci est qu'on vous appellera peut être Robin des Bois...

Nouveau modèle 

Cet été j'ai réalisé une nouvelle paire de coudières taillées dans du cuir plus rigide, récupéré en découpant un vieux cartable.

J'ai procédé de la même façon qu'expliqué plus haut, en conservant les dimensions.

Le cuir est plus rigide mais se forme bien à la forme du bras après quelques utilisations.

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Essais réels

1er juin 2008

Premier test ce matin des coudières en conditions réelles lors d'une chute à près de 50 km/h.

Cette chute est survenue sur le plat, pendant que je coursais un groupe de VD.

Le vélo a dérapé de l'avant dans une courbe, sans que je puisse faire quoi que ce soit, puis s'est couché en glissant sur la route. Heureusement aucune voiture n'arrivait en face…

Au moment même où mon bras a commencé à frotter sur le macadam, je me suis dit "Super ! Les coudières protègent nickel !", mais j'ai vite senti que le cuissard court protégeait un peu moins…

Image Hosted by ImageShack.us

Une fois relevé, j'ai eu du mal à comprendre pourquoi le vélo était parti ainsi, la route était propre, sans gravillons et sans tâche de gasoil.

C'est en reprenant mon vélo que j'ai remarqué que la roue avant, suite à crevaison, était pratiquement à plat, elle avait donc perdu toute adhérence dans le virage.

Contrairement au vélo droit, en vélo couché on ne peut pas contrôler visuellement les pneus en roulant, mais d'habitude, quand la roue se dégonfle, on sent que la direction devient floue ou bizarre, pourtant là je n'ai rien senti.

Résultat du test, rien aux coudes, un cuissard HS, fesses un peu rapées, mais ça, ça fait toujours rire un peu les copains !

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

2ème essai le 11 novembre 2008

Encore une chute survenue sur une petite route forestière humide en descente.

Je roulais à 50km/h environ, En négociant une légère courbe, les roues ont perdu l'adhérence. J'ai essayé de freiner un peu pour réduire la vitesse et récupérer un peu de contrôle, mais celà n'a servi à rien et le vélo s'est couché en glissant sur le bitume, moi avec, pour terminer la course dans le bas côté !

Pas trop de dégâts pour moi, grâce à l'habillement "hiver", et les coudières ont bien tenu leur rôle encore une fois car le choc a été assez important...

Par contre le cuissard long et la veste ont un peu souffert.

Quant au vélo, la patte de dérailleur un peu tordue, le rétro droit éclaté et la housse de siège déchirée.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×